Whisky Canadien

13 article(s)

par page

13 article(s)

par page

Le whisky canadien - plus que de l'eau-de-vie de seigle et des produits de contrebande

Le whisky du Canada n'est pas très en vue dans ce pays. Le "Canadian Whisky" est une catégorie très spéciale de spiritueux aux caractéristiques particulières à découvrir. Canadian Club, Masterson's, Black Velvet, Seagram, Crown Royal et Whistlepig ne sont que quelques représentants de cette catégorie. La production commerciale de whisky au Canada a commencé en 1801, sous l'influence des immigrants britanniques et américains. Avec la prohibition, le whisky canadien a gagné une popularité considérable dans le pays voisin, car durant toute cette période, il a été de plus en plus introduit clandestinement à la frontière. Le lieu d'origine du Canadian Club Whisky, qui se trouve sur la rivière frontalière en face du centre-ville de Detroit, a joué un rôle particulier à cette époque.

Le fait que le whisky canadien soit typiquement associé au seigle est également encré dans l'histoire: le whisky de seigle a dominé le marché dans le passé, parce que la culture d'autres céréales n'était pas rentable pour les agriculteurs. Aujourd'hui, cependant, le maïs, l'orge et le blé sont également répandus sur le sol canadien, ce qui explique pourquoi la composition des whiskys est plus diversifiée. Il est intéressant de noter que les spiritueux peuvent néanmoins être appelés whisky de seigle - la plupart des whiskys canadiens sont simplement mélangés à du distillat de seigle, afin d’obtenir la saveur aromatique souhaitée. Si vous recherchez une eau-de-vie de seigle pure, cherchez l’attribut "Straight Rye".

Les particularités du whisky canadien

Les whiskys canadiens sont principalement des assemblages de diverses eaux-de-vie de céréales. La majorité est constituée d'eau-de-vie plus légère, triplement distillée, tandis qu'un distillat spécial de seigle ou de maïs apporte l'intensité aromatique nécessaire. En outre, l'ajout d'un maximum de 2% de sherry, de jus de fruits ou de vin de fruits est autorisé. Dans l'ensemble, les lois canadiennes sur le whisky sont relativement souples et ne peuvent être comparées à celles de l'Écosse. Le whisky canadien est relativement doux et léger, ce qui le rend idéal pour les débutants et pour réaliser des boissons mixtes. Cependant, il n'y a rien qui empêche une dégustation pure - après tout, il existe beaucoup de whiskys canadiens de grande qualité, dont l’indication d’âge n’a pas à rougir. D'ailleurs, un minimum de trois ans de maturation en fût est également obligatoire au Canada.

mehr anzeigen weniger anzeigen

If you like to, we can redirect you to our local webseite, where you can place your order.