Verres de dégustation

18 article(s)

par page

18 article(s)

par page

Verres de dégustation: pour des spiritueux de très haute qualité

Les verres de dégustation ou verres à nez se caractérisent par une forme incurvée avec une base large et des bords effilés vers le haut. Ce type de verre est utilisé exclusivement pour la dégustation d'un spiritueux dans sa forme la plus pure, ce qui est particulièrement courant avec le whisky, le cognac, le brandy et le rhum. Grâce à sa forme spéciale, l'arôme du liquide se répand dans le verre et parvient au nez et en bouche sous forme concentrée. Les verres de dégustation ont généralement un pied ou une base arrondie, afin de mieux pouvoir les tenir en main et pour les balancer facilement si désiré. Le verre fin (dans le meilleur des cas, il s’agit d’un verre en cristal) permet également d'apprécier visuellement le spiritueux et de le tempérer en tenant le verre en main. Certains verres de dégustation peuvent être utilisés pour toutes les occasions, tandis que d'autres sont spécialement conçus pour un spiritueux particulier. Par exemple, pour apprécier un cognac français sous toutes ses facettes, il est recommandé d’utiliser un verre à cognac.

Comment déguster le whisky et autres spiritueux?

Les spiritueux se dégustent à température ambiante et en petites quantités. Il est important de prendre suffisamment de temps et de créer une atmosphère adéquate, car cela a une influence significative sur le goût du spiritueux.
La première étape est l'évaluation optique: pour cela, le verre de dégustation, une fois rempli, se tient à l’encontre de la lumière sur un fond blanc. C'est logique, surtout si l'alcool ne contient pas de colorant caramel.
L'étape suivante est le nez. Ici, on renifle doucement le verre et on absorbe les arômes, qui évoquent inévitablement des associations de fruits, d'épices, de confiseries et d'éléments naturels bien connus. Cependant, lorsqu'il s'agit d’arômes, les avis diffèrent: certains prétendent que les arômes se dissolvent mieux, tandis que d'autres sont dérangés par des notes alcoolisées trop marquées.
Enfin, les papilles gustatives sont concernées. Il s'agit ici de siroter doucement le spiritueux et de le laisser couler lentement sur la langue. Dans le meilleur des cas, toutes les zones de la bouche devraient entrer en contact avec le spiritueux. Lors de la deuxième gorgée, la perception est généralement encore plus intense.

mehr anzeigen weniger anzeigen

If you like to, we can redirect you to our local webseite, where you can place your order.